Juste moi son larbin partie 2

Après un entretien d'embauche, vous êtes toujours angoissé, anxieux de ne plus avoir de nouvelles, vous vous refaites le scénario en vous disant où vous auriez pu être meilleur, où vous pensez avoir sensibilisé la recruteuse. Vous n'arrivez pas à vous décrocher de l'entretien. La pression monte, l'envie de commencer devient oppressante, l'envie de prouver que vous étiez le bon choix. J'étais donc cette semaine dans cette disposition .J'ai à faire à une recruteuse très exigeante qui déteste être déçue, qui souhaite imposer son rythme, jouer sur la sensibilité du candidat, sa disponibilité, sa faculté à accepter certaines bases de son futur métier , l'acceptation de l'autorité , uni rapport gynarchique avec une politesse respectueuse pleine d'humilité et de reconnaissance, la capacité à intégrer facilement la formation
jour J post entretien
Maîtresse m'a détendu et j'ai plein d'étoiles dans la tête mais je conduis pour rejoindre ma niche comme Maîtresse appelle ma chambre. Très vite, je m'aperçois que je n'ai aucun risque de m'endormir, la ceinture de sécurité frotte sur un de mes tétons me faisant exprimer une douleur subtile où souvenir et réalité s'entrechoquent. Mes tétons plaisent à Maîtresse c'est un bon point pour moi. Je devrai lui en faire don pour me les rendre plus seyants afin de laisser deviner à travers le tissu une pointe provocante comme certaines femmes se plaisent à le faire..
J+1
le début de journée me laisse sans hésitation sur l'autorité de Maîtresse
9h : "va te branler et te faire gicler dans l'heure" avec rappel .Je suis au travail. Je dois m'adapter mais cela fait partie de mon statut de larbin. J'en ai conscience si je veux mériter ce job. Dès que possible je pars aux toilettes m'exécuter pour satisfaire Maîtresse. Cela suscite de l'émoi et un plaisir radieux aussi radieux j'imagine que le regard de Maîtresse.
Le soir, Maîtresse m'inflige une épreuve : " pars immédiatement dans ton nid et attache toi"
Cette divine femme a vraiment un don supérieur pour me faire comprendre concrètement que je suis en train de perdre mon statut d'homme pour devenir doucement un animal voire un objet. Une dégradation subite mais acceptée sinon pourquoi postuler à un job de larbin ?Ma nuit est agitée et chacun de mes réveils me rappelle ma nouvelle situation. Attaché je ne peux que penser à Maîtresse.
J+2
Premier geste de la journée, me détacher puis na nouvelle tâche quotidienne ,envoyer un message : "bonne journée Maîtresse, votre larbin." Une façon de lui dire que je souhaite tout son bonheur; cela reste évidemment la mission principale d'un larbin même en apprentissage.
le soir , nouveau test :"larbin au lieu de m'écrire à moi seule, crée un blog et édite tes propos".
Une dissertation imposée avec la menace d'une bonne fessée déculottée si je suis mauvais élève..
J+3 :
Mon blog est en ligne avec le titre souhaité par Maîtresse
pour me remercier:
1) "ce soir travail des tétons. Mets pinces larbin et garde les aussi longtemps que tu peux et il faudra obtenir l'autorisation pour les retirer". Le mot obtenir raisonne dans ma tête car il réside à répondre positivement à ce que Maîtresse attend de moi secrètement (une formulation précise, un acte particulier, des supplications ou autres perversités)
2) un merveilleux cadeau , Maîtresse m'a mentionné sur sa fiche : débute nouvelle éducation. son blog: juste moi son larbin. Maîtresse apprécie que je me dévoile ainsi comme si je m'exhibais pour bien montrer à tous que je dois être fier et reconnaissant
3)j'apprends :Maîtresse aime mes tétons , je devrais porter le collier en permanence y compris avec la laisse à proximité. Cela me fait frémir mais m'excite ..
4) qu'une autorisation pour Maîtresse signifie une permission temporaire après une interdiction.( actuellement depuis hier je n’ai pas le droit de me toucher par exemple)
Encore beaucoup à apprendre mais Maîtresse me façonnera selon ses désirs pour instaurer une relation intime ,respectueuse, pleine de confiance réciproque comme quand Maîtresse travaillait mes tétons où son souffle se mêlait à mes gémissements à demi étouffés
J+4
Réveil :"bonjour larbin c'est l'heure de la traite! Sois rapide et efficace pour illuminer ma journée"
Etre larbin c'est être à disposition à tout instant. J'ai également cuisiné un plat pour Maîtresse , nu sous mon tablier pour avoir le cul à l'air comme exigé. Je m'applique très consciencieusement.
Le soir , l'ordre tant espéré tombe :
" Mardi, viens à mes pieds larbin, amène ton plat, tes pinces et nous irons acheter ton collier"
Je sais que je repartirai avec car il plait à Maitresse de m’imposer son port à sa guise et comme je dois servir son plaisir, elle compte bien en profiter…

Commentaires

- Annonce bdsm site de petites annonces de rencontres fetish bdsm de France
- Portail BDSM francophone..
- Soirée SM en Club
- Rencontres sm fétish 100 % gratuit