Just moi son larbin partie 3

3/10 premier stage d'apprentissage de larbin.
Maîtresse a exigé que je sois chez elle pour 11h.Il faut être très ponctuel.Le moindre retard est sévèrement puni.
C'est la 1ère fois que je monte chez Maîtresse donc forcément curiosité et anxiété sont au rdv.En montant l'escalier, je sens mon coeur cogner.
Est-ce dû à l'effort physique ou une certaine angoisse ou une envie très forte de retrouver ma Maîtresse dont je suis très fier ?
Je suis très bien accueilli (mise du collier immédiate) et mis en tenue de larbin soubrette très rapidement.
Nu , je dois vite porter jupe noire, tablier blanc très élégant (Maîtresse me soigne), haut de maillot de bain très coquet noir et blanc (les 2 couleurs que j'aime..)et bottine à talon très bien dessinées très BCBG je trouve.
Mon passage d'homme respectable à une larbin est brusque. Ma tenue ne me permets même pas d'imaginer que je suis une femme.Jen serai d'ailleurs indigne.
On ne peut donc parler de féminisation imposée par Maîtresse, ce serait trop respectable pour moi et la Femme mérite beaucoup mieux.Maîtresse me fait donc passer en 10 minutes d'homme à simple objet ambulant en tenue de soubrette , le cul et la bite à l'air.
Mais la bite pas pour longtemps ..de toute façon je lui en ai fait don comme mes tétons.
Maîtresse veut me faire essayer une cage de chasteté , objet très humiliant car en la portant vous perdez entièrement toute votre virilité , vous comprenez mieux encore que votre bite ne sert à rien aux yeux de Maîtresse.C'est simplement une protubérance de votre corps, destiné à la décoration pour mettre en avant certains objets tels qu'une belle cage .Si quelqu'un a le devoir de porter une belle bite c'est bien Maîtresse et non son larbin.
Malheureusement , le larbin que je suis n'a pas assez de grosses couilles et la cage ne tient pas .J'ai dû la mesurer aujourd'hui pour communiquer à Maîtresse sa taille: 40 à 45 cm( c'est la petite taille des anneaux..)
Cet essai non concluant a passablement déçu Maîtresse , elle qui se faisait une envie de me la voir portée.J'imagine alors son courroux et je m'attends à des directives très sèches.
Troublé et moi le libertaire je suis perdu par les ordres très stricts sur les tâches ménagères .J'en perds mes moyens . Juste un mauvais larbin...surtout que mon plat préparé ne plait pas du tout à Maîtresse.Le flop total...et le verdict tombe .placé prostré entre ses jambes , cul à sa disposition relevé ,mains attachées et couilles serrées
Maîtresse s'exclame :" en fait je n'ai pas vraiment besoin d'un larbin " Maîtresse est très indépendante et sait se débrouiller seule sans être redevable de quiconque, sous-entendu la mission doit évoluer , sinon pas de satisfaction suffisante pour Maîtresse.
Je le comprends tout à fait et j'apprécie sa franchise.
Cependant au regard de mon absence d'hygiène (Maitresse se charge d'elle même de me couper les poils sous les bras,) et écoeurée par mes croutes aux tétons si peu engageants pour elle , les humiliations méritées pleuvent :
je m'efforce d'y répondre mais maladroitement Sadje me sens encore plus inutile plus proche de l'objet inintéressant sans saveur...)
nettoyage de la vaisselle , du sol de la cuisine à genou comme un larbin cul bien relevé et déculotté pour être bien chauffé jusqu'à avoir le cul rouge ( c'est sa couleur préférée pour les petites salopes comme moi), cirage et lustrage de ses chaussures puis de nouveau lavage du sol car j'ai fait des marques avec mes chaussures de larbin .le larbin que je suis ne sait même pas marcher correctement dignement .Je suis vraiment une sous merde je pense alors.Je dois également sucer ses escarpins longuement ses hauts talons semblables à une petite bite mais également ses semelles avant d'avaler non sans une certaine gourmandise ses pieds dans ma bouche grande ouverte et totalement offertepour lui procurer enfin du plaisir.
Mon humiliation est totale quand Maitresse me fait remettre de nombreuses fois après l'avoir récupéré au sol à chaque fois ,mon tablier de soubrette jusqu'à ce qu'elle considère que ce dernier soit bien mis .Je vais devoir intégrer rapidement ce nouveau code vestimentaire en restant distingué car Maitresse veut un larbin distingué présentable pour ne pas lui faire honte .
Mais cette façon de devoir refaire de nombreuses fois ce geste si simple m'humilie davantage.
Mais je ne suis qu'au départ de mes humiliations ...
Larbin ne suffit pas , je dois servir à autre chose donc et je m'attends donc à d'autres fonctions car j'ai tendance à croire que Maitresse a une imagination perverse très fertile et je dois répondre à ce genre d'attente : être immédiatement disponible à sa nouvelle envie...
et elle tombe ...
Maitresse m'emmène tel un chien à 4 pattes dans la salle de bain
elle m'ordonne de me mettre nu et de m'assoir dans baignoire. elle me chevauche alors
je viens de comprendre que je vais également lui servir dorénavant de chiotte y compris quand nous serons à l'extérieur dans la nature , une chiotte ambulante pour soulager Maitresse . Son champagne doré va devenir une de mes boissons les plus ingurgitées.
Je ressens un sentiment bizarre; à la fois un grand dégout mais aussi une profonde gourmandise de pouvoir déguster l'intérieur de Maitresse qui me l'offre si généreusement .
Il faudra que je n'en perde pas une goutte . Un tel don de Maitresse ne peut être gâché et ce d'autant plus que Maitresse déteste le gaspillage.
j'adore ce goût léger et fruité semblable à un bon vin jeune un peu vert un peu acide mais fabriqué avec passion .
Bien sûr ma bouche transformée en simple réceptacle n'est pas suffisante pour tout ingurgiter et je suis aspergé totalement ; le champagne doré coule lentement sur mon corps offert et pénètre dans mes entrailles . Je suis. heureux d'être ainsi pénétré par Maîtresse.
Le plus extraordinaire c'est qu'une heure plus tard contre toute attente , Maitresse réitère ce don à mon encontre. Cette fois je dois me traire sous elle tout en recevant son champagne ; ma jouissance est extrême mais je résiste à ne pas éjaculer;.cette fois je dois garder son goût dans ma bouche sans la rincer pour sûrement une prochaine fois ne même pas avoir le droit d eme rincer , juste jeté dehors ainsi et rentré imprégné de cette odeur enivrante mais si humiliante jusqu'à ma niche.
fin de l'acte 1 . Maitresse veut sortir....
son larbin

Commentaires

- Annonce bdsm site de petites annonces de rencontres fetish bdsm de France
- Portail BDSM francophone..
- Soirée SM en Club
- Rencontres sm fétish 100 % gratuit