BDSM signification ...



Signification des Termes ou abréviations BDSM

Vous trouverez ici quelques définitions de termes ou d'abréviations fréquemment rencontrés. J'espère qu'elles sauront vous éclairer. Veuillez cependant noter qu'il n'existe aucun consensus sur certains de ces termes; il est donc probable que d'autres personnes utilisent une terminologie différente.
Je tiens d'abord à vous spécifier, si vous ne le savez pas déjà, que l'ensemble de la littérature sur le sujet est en anglais. J'ai dû à quelques reprises m'en remettre à l'anglais, à défaut de connaître la traduction française de certains termes...

Il existe des principes qui sous-tendent toutes ces pratiques, et qui dans l'ensemble de la communauté sont très honorés et respectés: le respect des autres, autant de leur volonté que de leur sécurité! ( Sécuritaire, Sain et Consensuel ). Ces règles sont plus que de simples voeux pieux, et ne devraient jamais être sacrifiées ou négligées, pour quelque raison que ce soit. Vous ne devez jamais agir sans le consentement, libre et éclairé, de tous les participants qui, évidemment, doivent être tous majeurs. A défaut de vous plier à ces conditions, vous commettrez fort probablement un acte criminel, et personne ne pleurera votre départ pour la prison... Jouez prudemment!


Qu'est-ce que le BDsm ?

L'expression BDSM est un acronyme qui est lui-même le résultat de la combinaison de trois autres acronymes: BD, DS et SM. "BD" représente Bondage (ligotage) et Discipline, "DS"se réfère à Domination et soumission, alors que "SM" se veut une abréviation pour Sadisme et masochisme. Chacune de ces pratiques a des aspects qui lui sont particuliers, et elles ne sont pas nécessairement inter reliées ou dépendantes. Il est donc totalement possible de n'avoir un intérêt que pour le Bondage (ligotage) et Discipline, sans être intéressé par les autres possibilités. A proprement parler, aucune de ces pratiques n'implique obligatoirement le passage à l'acte sexuel ou quoi que ce soit de cette nature. Cependant, il est commun de voir ces activités interprétées par les participants comme ayant une composante sexuelle ou, du moins, un caractère érotique et/ou sensuelle.



Il existe tellement de possibilités reliées au jeux d'échange de pouvoir que jamais je n'oserais essayer de vous les énumérer ici. L'important pour vous est de cerner ce qui vous attire ou vous intéresse personnellement, au meilleur de vos connaissances. étant donné la nature de ces jeux ou activités, il est fréquent de recommander aux gens d'agir d'une façon réfléchie, et peut-être même planifiée.


Qu'est-ce que le BD ?

Comme je l'ai déjà mentionné, ces lettres sont utilisées pour désigner "Bondage" et Discipline*. "Bondage" est une expression anglophone qui signifie la pratique du ligotage. En effet, elle réfère à l'acte d'attacher quelqu'un. L'effet recherché est souvent l'impuissance, l'incapacité de s'en sortir pour la personne attachée. Dois-je spécifier qu'une activité qui peut impliquer que votre seul chance d'être libéré est de le demander à votre partenaire doit être prise très au sérieux, tant au niveau de la sécurité que de la volonté des participants. Si vous le désirez, je vous invite à consulter les textes sur la sécurité qui apparaîtront sous peu sur le site dans la section pertinente.

Je crois que l'expression "Discipline" n'a pas besoin de beaucoup d'explication. Notez que, bien que les deux termes soient joints dans cette expression, ils ne sont pas pour autant inséparables. Il est très fréquent de voir une personne ou un couple pratiquer les "jeux de liens" (ligotage), d'une façon très sensuelle et érotique, sans pour autant verser dans les jeux de "Discipline".


Qu'est-ce que le DS ?

Dominer: Tenir sous son autorité; être maître de, supérieur à, maîtriser.
Soumission: Fait de se soumettre; disposition à obéir.

Telle que je l'ai spécifié plus haut, on utilise cette abréviation pour Domination et soumission. Les jeux de pouvoir font appel à ces concepts, en ce qu'une personne accepte le rôle de "dominant" et l'autre de "soumis". Il existe plusieurs variantes de ces jeux, dont notamment le BD dont j'ai parlé plus haut, le SM dont je vais parler dans quelques instants, ou les jeux de rôles (Maître/esclave ou "ponygirl").


Qu'est-ce que le SM ?

Sadisme: (de Sade) Plaisir à voir souffrir les autres, cruauté. Psychiatrie : Perversion dans laquelle la satisfaction sexuelle ne peut être obtenue qu'en infligeant des souffrances morales ou physiques au partenaire.
Masochisme: (de L. von Sacher-Masoch) Perversion qui fait rechercher le plaisir sexuel dans la douleur physique et les humiliations.

Les lettres "SM" réfèrent à ce qui est plus communément appelé le sado-masochisme. Les définitions que j'ai inclus ci haut sont extraites du dictionnaire, et non de mon petit cerveau. L'imagination populaire est facilement choquée par ces termes qui sont souvent incompris. Malgré le fait que ces activités semblent totalement irrationnelles, beaucoup de personnes s'avouent intéressées par celles-ci, ou du moins, curieuses. Il n'est pas rare que des partenaires se "mordent", même très légèrement, pendant une relation sexuelle, ou, sans prétention, égratignent le dos de l'autre avec leurs ongles. Pour plusieurs, cette poussée d'adrénaline pendant une relation sexuelle est similaire à celle qu'ils éprouvent lors d'une participation à une scène S/M.

En anglais, il existe certaines distinctions à apporter aux désignations possibles pour les différents rôles. En effet, la personne dominante peut s'appeler "Top", "Dominant / Dom / Domme" ( Dominant) ou "Master / Mistress / Owner" (Maître / Maîtresse / Propriétaire) alors qu'on peut référer au soumis comme "submissive" (soumis), "slave" (esclave). Je tenterai de faire les distinctions qui s'impose sur ces termes dans quelques instants. Prenez note que ce n'est pas par hasard si on utilise souvent des lettres majuscules pour identifier les personnes en contrôle et les minuscules pour leurs opposés. De cette façon, la désignation "M/f" sous-entend que l'homme (male) a le rôle dominant et la femme (female) est son partenaire soumis. Vous retrouverez souvent ces désignations, dans le résumé d'histoires par exemple, elles peuvent donc être bien pratiques, tout en étant concises.

Comme je l'ai déjà mentionné, il n'existe aucun consensus sur l'utilisation de tous les termes dont j'ai parlé, c'est pourquoi je vous prie de prendre ce qui suit sous réserve. Pour certains, les termes,"esclave" ou "soumis ( se )" ne sont que du pareil au même. D'autres ont cependant tenté de développer des distinctions entre ceux-ci. Or, pour bien les comprendre, vous devrez les analyser dans le contexte dans lequel ils sont utilisés pour distinguer le language courant du dialecte plus réfléchie.

Pour l'explication, je me pencherai du côté des personnes qui volontairement abandonnent le contrôle. Certains ont proposé que les termes "soumis / et "esclave" soit utilisés pour représenter une gradation dans le degré de soumission, débutant par la personne qui conserve le plus de pouvoir. Donc, voici quelques brèves explications...

" soumis. Associé à "Dominant dans une scène. Personne qui se soumet, mais à l'intérieur de limites prédéfinies. Elle peut avoir ou non un "Dominant" qui la possède. D'une certaine façon, la personne soumise contrôle ce qui se passe parce qu'elle négocie auparavant des limites ou un scénario, et pendant la scène, elle peut avoir recours à un "safeword" (espèce de "veto", défini ci-après). Pour plusieurs, cette façon d'agir représente la limite de leur fantasme, alors que d'autres sont convaicus que ce n'est pas suffisant.

" esclave. Associé à " Maître / Maîtresse / Propriétaire" dans une scène. Personne qui accepte de se donner entière à une autre à qui elle appartiendra désormais. Les esclaves ne prennent généralement pas de décision une fois s'être livré, cette prérogative appartient à leur Propriétaire. Pour certains, cette façon d'être représente le cadeau de soumission ultime.

"Switch": On utilise ce mot pour définir une personne qui ne se limite pas à un seul rôle, soit celui de personne soumise ou dominante, mais qui plutôt expérimente des deux côtés, avec un ou plusieurs partenaires.


Qu'est-ce qu'un safeword ?

Le "safeword" est un veto, habituellement sous la forme d'un mot, que la personne soumise pourra utiliser pour mettre fin à une scène ou du moins, la modifier ou la ralentir. Beaucoup de personnes utilisent les couleurs. Le mot "jaune" signifie "tu approches dangereusement de mes limites, je te conseille de te modérer" alors que le mot "rouge" exige du dominant qu'il cesse immédiatement ce qu'il faisait. Le mot "vert" pourrait être utilisé par une personne soumise pour dire "ignore ce que j'ai dit précédemment et continue". Le "safeword" confère à la personne soumise l'assurance que ses limites ne seront jamais dépassées sans son consentement. Je vous invite à consulter la section "Sécurité et Techniques" pour de plus amples détails.


Qu'est-ce que le fétichisme ?

Fétichisme: Vénération outrée, superstitieuse pour quelque chose, quelqu'un.
Psychanalyse: Remplacement de l'objet sexuel par un fétiche.

Même s'il n'est pas associé au BDSM en théorie, le fétichisme est souvent relié, de près ou de loin, à celui-ci. Il existe un grand nombre de fétiches, dont celui pour le cuir, le latex, les talons hauts pour n'en citer que quelques uns. Bien des sites couvrent un nombre assez impressionnant de fétichismes, or, je ne me lancerai pas dans la couverture de ceux-ci à mon tour. Mais, si vous insistez pour en parler, ce n'est certainement pas moi qui va s'y opposer!

Malgré tout ce que j'ai pu écrire ou que vous avez pu lire, il n'existe rien de tel que la vérité en ce domaine. Ne laissez jamais personne vous dire que vous n'êtes pas un "vrai" esclave par exemple parce que vous avez des limites. La seule vérité est ce qui vous attire, et ce que vous voulez expérimenter. Il existe tellement de variations sur le sujet qu'une personne qui pense détenir la vérité est soit aveugle ou prétentieuse. Vous avez déjà accomplit un bon bout de chemin si vous en êtes ici. Vous avez eu le culot de vous avouer vos quatres vérités, ce que bien des gens s'empêchent puisque ces pratiques sont souvent marginalisées socialement. Je vous souhaite sincèrement d'avoir la chance de vivre vos fantasmes. Vous le méritez.

tirer du site : http://www.infortunes.net/termes_bdsm1.htm

Commentaires


SOFEM

  • Posté il y a 4 ans
la principale motivation que ce soit pour le soumis ou la maitresse reste la recherche du plaisir.
Il s'agit de cela avant toute autre chose , et non d'un simple choix dénué de sens et d'intérêt.
Dans ce cas , peut on reprocher au soumis d'exprimer ses désirs ?
C'est la raison pour laquelle les relations les plus réussie sont celles ou tous deux prennent du plaisir dans leur rôle.
Le jeu de rôle forcé ne fonctionne pas a mon sens

Microstring

  • Posté il y a 4 ans
Le soumis est censé répondre aux attentes sexuelles de sa domina. Mais ne devient-il pas lui même dominateur puisqu'il se soumet pour son propre plaisir ? Dès lors, il conditionne sa domina dans ce sens. A voir les profils sur ce site de BDSM, je ne suis pas loin de le croire...

Princesselise

  • Posté il y a 4 ans
Bien dit.

noirth

  • Posté il y a 5 ans
cela est très défini et très clair

- Annonce bdsm site de petites annonces de rencontres fetish bdsm de France
- Portail BDSM francophone..
- Soirée SM en Club
- Rencontres sm fétish 100 % gratuit